Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Lancement de Z N12: Guyane, trésors et conquêtes 2018 à Montreuil - Seine-saint-denis / Foxoo
foxoo relaie vos évènements sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
FranceSeine-saint-denis

Lancement de Z N12: Guyane, trésors et conquêtes 2018 à Montreuil / Seine-saint-denis

Evènement passé.

Le samedi 22 septembre 2018 à Montreuil.

## Le 22 septembre nous vous invitons pour le lancement du 12ème numéro de la revue Z consacré à la Guyane:

## Z #12 / Guyane / Trésors et Conquêtes Samedi 22 septembre – 16h30 – 22h30 La Parole Errante 9 rue François Debergue, Montreuil

Le douzième numéro de la revue Z, publication annuelle d’enquête et de critique sociale, vient de sortir. Trésors et conquêtes , rédigé depuis la Guyane, nous embarque au coeur de l'industrie la plus polluante du monde : les mines. 

On y parle luttes anticoloniales et amérindiennes, critique de l'aérospatiale avec une visite de Kourou, « port spatial de l'Europe » et retour sur le mouvement social massif de 2017 . Depuis notre rencontre avec SystExt, une bande d’ingénieur·es révolté·es, nous étions déterminé·es à enquêter sur les méfaits de l’extraction minière, cette industrie indispensable au mode de vie moderne. Nous aurions pu aller en Bretagne ou à Salau, en Ariège, à la rencontre de collectifs en lutte contre le renouveau minier français.

Mais le projet Montagne d’or, c’est encore un autre délire. De par sa taille, inédite sur le sol français, alors que des mines de cette ampleur grèvent déjà toute l’Amérique du Sud.De par l’absurdité de son objectif : l’or, qui nécessite d’extraire et de traiter une tonne de roche pour en récolter un gramme, majoritairement utilisé par les banques et la bijouterie, deux secteurs dont l’humanité pourrait songer à se passer. De par, enfin, le mythe qu’il poursuit : l’Eldorado, métaphore de la cupidité génocidaire de la civilisation blanche. Laisser la forêt se faire décaper pour les gros profits d’un milliardaire russe, c’est un sort que le pouvoir ne peut réserver qu’à une région périphérique.

« Ultrapériphérique » même, comme l’Union européenne désigne la Guyane. Après avoir accueilli les indésirables de la France pendant des siècles, le pays va-t-il devenir un paradis pour multinationales avides de métaux précieux ? Le saccage de l’Amazonie n’en serait pas la seule conséquence : exploitation sauvage de la force de travail et mise en ordre généralisée du territoire au service de l’industrie sont au programme. « Ah, vous venez de France pour parler des mines ? » « De France » ?

Eh oui, tout le monde parle comme ça ici. Ce n’est pas un clin d’oeil indépendantiste, mais la réalité quotidienne d’un département-région où les produits de base sont trop chers, sauf pour les fonctionnaires venus quelques années toucher un salaire 40 % supérieur à celui de métropole ; où l’accès aux soins est une gageure ; où il faut parfois trois jours de pirogue pour aller chercher son RSA. Pour la petite équipe de huit dont cinq n’avaient jamais posé le pied sur ce territoire, déplier et parfois expérimenter ce qui en fait encore aujourd’hui une terre sous domination coloniale était peut-être le plus grand défi de ce voyage.

Il aura fallu subir l’interminable visite promotionnelle de la base spatiale de Kourou, changer une roue en compagnie de militant·es Amérindien·nes, boire des coups dans les quartiers populaires de Saint-Laurent-du-Maroni, et aller creuser dans les courants de pensée décoloniaux sud-américains pour essayer de comprendre, de sentir, de trouver les mots justes. Retrouvez-nous le 22 septembre pour échanger autour de l'idéologie occidentale du développement, ses promesses, ses impasses et la possibilité de s'en libérer.

16h30-18h30  :  Projection du film Anuktatop, en présence de Pierre Selvini, l'un des réalisateurs
18h30-20h30  : Discussion autour du dernier numéro de Z, avec des membres de la Jeunesse Autochtone de Guyane, une militante du collectif Or de Question et le philosophe Dénètem Touam Bona.
à partir de 20h30  : Repas - Concert guyano-brésilien de Iara Kelly et Thomaz Silva
En continu : buvette / infokiosk / librairie Michèle Firk / sérigraphie sur t-shirt / exposition de photos / ateliers enfants (à confirmer)

Evènement organisé par la revue Z et la Parole Errante Demain

zite.fr http://zite.fr )

laparoleerrantedemain.org http://laparoleerrantedemain.org)
Enregistrement : http://www.zite.fr/prochaines-escales/

Grande salle

La Parole errante, 9, rue François Debergue, 93100 Montreuil
Débute à 16H30




Partager :
Facebook



Formation Civique et Citoyenne - Seine Saint Denis. Du 11 au 12 décembre 2018 à Pantin. 09H30


Le cœur et la raison : une lecture pascalienne d’Ordet de Dreyer. Le jeudi 13 décembre 2018 à Montreuil. 20H30


La soirée jeux pour tous, animation culturelle mensuelle. Le vendredi 14 décembre 2018 à Bondy. 18H00


Hasna El Becharia, dans le cadre du Festival Africolor. Le vendredi 14 décembre 2018 à Montreuil. 20H30


Vocal Lab avec Diana Huidobro, création autour des partitions défilantes. Du 30 septembre au 14 décembre 2018 à Bagnolet.


Musique de tables & Songs From a Valley of Love and Delight. Du 10 au 14 décembre 2018 à Montreuil. 20H00



SAUVAGES, théâtre corporel, musical et arts numériques. Du 12 au 15 décembre 2018 à Montreuil.


Semaine du Bizarre: Le Mont Analogue d'après René Daumal. Du 13 au 15 décembre 2018 à Montreuil.


Formation Sensibilisation aux discriminations. Le samedi 15 décembre 2018 à Pantin. 09H30